Pas de révisions sans programme !

livres_ouvertsUne échéance arrive, le bac blanc ou le bac. Il va falloir se mettre à réviser. Comment être efficace pour rentabiliser vos efforts ? Établir un programme de révisions certes mais dans quel but ? et comment ?

D’abord quel est l’utilité d’un programme de révisions ?

Rien de tel qu’un exemple. Imaginez un élève sérieux et motivé qui se met au travail sans programme précis pendant les vacances de printemps et qui travaille jour après jour, encore et encore. Arrive la reprise des cours et cet élève se rend compte qu’il n’a révisé qu’une petite partie de ce qu’il souhaitait aborder : un vrai cauchemar ! Une montée du stress en flèche ! Et pourtant ce n’est pas par manque de sérieux. On peut très bien ne pas être efficace parce qu’on se disperse (écran et Internet en tête) mais aussi parce qu’on ne va pas dans la bonne direction, qu’on ne fait pas le point, qu’on ne sait pas où on va ! Alors c’est parti pour un programme de révisions.

D’abord quelques conseils pour tous puis on verra en fonction des profils :

liste-de-tachesPrévoir une liste de points à revoir ou de tâches à effectuer sur la période complète puis chaque soir faire le bilan sur ce qui a fonctionné et ce qui n’a pas fonctionné. Réactualiser son programme complet en fonction de ses possibilités réelles et prévoir ou ajuster le travail du lendemain.

Suivre son rythme chrono biologique : il y a des moments dans la journée où on est plus efficace que d’autres, des moments où on se disperse plus facilement. Il y a des moments où on apprend des choses par cœur plus facilement, d’autres où on rédige plus facilement… Alors ajuster, au fur et à mesure des jours où l’on se teste, les activités sur des plages horaires adaptées.

Pour l’utilisation du Web, attention à ne pas se laisser disperser ! Il vaut mieux savoir à l’avance ce qu’on cherche, ce dont on a besoin. Et puis se limiter à cela. C’est sans doute le point le plus difficile… Je conseille un site parmi les très nombreux existants celui de maths et tiques où Yvan Monka (prof de maths) a mis des vidéos en ligne très bien faites sur des résolutions de questions et sur l’utilisation des calculatrices. Il y a même une section « Prépare le Bac ». Peut-être y trouverez-vous votre bonheur. Vous trouverez aussi sur le Net des sujets de bac avec des corrigés. Petite méfiance avec ces corrigés car ce ne sont pas des vraies copies et il peut y avoir plusieurs chemins qui mènent à la solution.

Penser à entrecouper son travail de moment de détente. bonbons_multicoloresCela peut être faire du sport, lire, aller au cinéma, jouer de la musique, faire de la relaxation, faire de la cuisine, … chacun en fonction de ses goûts et de ses possibilités. Des petits moments de détente répartis dans la journée, c’est certainement le plus efficace.

Prendre le temps de se féliciter chaque jour. Vous avez travaillé, vous devez en être fier. Voyez le chemin parcouru, pas seulement le chemin à parcourir.

Se faire encourager et soutenir par ses proches. C’est important pour vous évidement mais c’est aussi important pour eux car ce n’est pas facile de regarder son enfant, par exemple, sans pouvoir rien faire de concret. Pour un parent, être là, juste là, c’est important mais c’est aussi frustrant.

Peut-être travailler en « réseau » avec des amis : un petit soutien moral, une aide sur un point non compris, tout en faisant attention à réellement travailler. Il y a un moment pour tout et le temps des révisions n‘est pas celui où l’on s’amuse…

Maintenant voyons les conseils par profil.

Pour ceux qui sont très à l’aise :

Prendre le temps de contrôler sa mémoire sur ce qui est à connaitre par cœur : les formules de maths, les dates en histoires…

calculatrice_et_mathsPuis s’entrainer sur des sujets en « condition d’examen », c’est-à-dire sans regarder ses cours ou ses fiches ni autres documents et en limitant le temps. Puis comparer ses résultats avec le corrigé.

Prendre un moment aussi pour se rassurer si on est très stressé. Dans ce cas, passer du temps à d’autres activités qui vous apporte de la détente.

S’il reste du temps, travailler les petits plus qui font passer d’une bonne copie à une copie excellente : relire les commentaires de son prof sur chacune de ses copies, relire les corrigés des contrôles et exercices, par exemple.

Pour ceux qui ont travaillé régulièrement mais qui ne sont très à l’aise :

Commencer par faire le bilan de ce que l’on connait bien, assez bien, moins bien et pas du tout. Se donner alors des priorités car si votre programme est trop lourd, vous n’y arriverez pas. Il faut savoir qu’il est plus rentable de travailler un peu un de ses points forts que de travailler beaucoup un de ses points faibles. Alors à chacun de voir où il en est, ce qu’il a à travailler, ce qu’il peut raisonnablement faire. Et puis au travail !

Pour travailler ce que l’on n’a pas compris, il existe plusieurs ressources une pile de cahiers: les documents donnés par le professeur (cours, corrigés d’exercices notés sur le cahier, corrections des contrôles), le manuel prêté par le lycée et des ressources en ligne mais attention à ne pas y engloutir son temps…

Dans l’apprentissage, il y a plusieurs étapes : comprendre d’abord, refaire les exercices avec aide, puis apprendre les formules et les méthodes et enfin refaire les exercices sans aucune aide. Encore une fois, à chacun de voir où il en est pour chaque domaine.

Pour ceux qui n’avaient pas trop travaillé jusque-là :

En premier lieu, réfléchir aux enjeux et à sa motivation. En effet comment pourrez-vous travailler seul si vous n’avez pas de motivation, si vous ne croyez pas à ce que vous faites ?

maths_au_tableauEnsuite, maintenant que vous voulez vraiment rattraper le temps perdu, commencez par identifier les chapitres que vous pourriez apprendre le plus facilement possible (ou le moins difficilement possible selon son degré d’optimisme !). Quelques pistes : les probabilités sont souvent un domaine où on peut se rattraper assez vite. Attention, il y a plusieurs chapitres de probabilités. Il ne faut pas en oublier. Ou alors les suites : c’est un chapitre beaucoup plus « mathématiques » avec des notations et un vocabulaire spécial mais c’est un domaine assez circonscrit, au contraire des fonctions où les notions s’enchainent sur de très nombreux chapitres. Ou alors les complexes pour les filières S et STI2D pour la même raison que précédemment.

Ensuite mettez-vous au travail, utilisez les ressources de votre prof si vous les avez, les contrôles avec leurs corrigés et les ressources sur Internet mais attention à ne pas vous tromper d’objectif : voir une vidéo, c’est bien mais c’est juste un début. Ensuite il faut apprendre les formules et faire des exercices. Ce n’est qu’en vous testant que vous saurez si vous avez assez travaillé. Le but ultime : s’entrainer sur des sujets de bac sans utiliser ses cours ou d’autres aides.

Et maintenant au travail et bon courage à tous !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.